Le président sénégalais appelle à une réforme nationale du pétrole et du gaz

Le président Sall a également demandé que le ministère des finances et du budget finalise le projet de loi sur le partage des revenus liés à l’exploitation du pétrole et du gaz avant la fin du mois de mars 2021
DAKAR, Sénégal, 22 février 2021/ — Par Nzube Nlebedim

Le président Sénégalais Macky Sall a appelé à une transformation des processus d’organisation, de gestion, d’exécution et d’évaluation dans le secteur pétrolier et gazier national, alors que le pays se prépare à entrer dans les opérations pétrolières et gazières à compter de 2023.

Le président a fait cette annonce lors d’une conférence virtuelle tenue avec le Conseil des ministres Mercredi.

Dans la continuité réunion qu’il a présidée au début du mois, le président Sall a plaidé pour une meilleure gestion des ressources pétrolières et gazières, soutenue par une nouvelle feuille de route qui accélère les réformes et assure une supervision adéquate des projets par les ministres et les organismes parapublics concernés.

À cette fin, le président Sall a imploré la ministre du pétrole et de l’énergie, Aissatou Sophie Gladima, d’œuvrer à la révolution des systèmes de notification des informations dans le secteur des hydrocarbures et de mettre en œuvre une stratégie de communication cohérente sur la gestion du pétrole et du gaz.

Le président Sall a en outre exhorté la compagnie pétrolière nationale PETROSEN à finaliser les contrats de partage de production et les accords d’association avec les opérateurs, en vue de favoriser l’inclusion du secteur privé et des industries indigènes.

Le président Sall a également demandé que le ministère des finances et du budget finalise le projet de loi sur le partage des revenus liés à l’exploitation du pétrole et du gaz avant la fin du mois de mars 2021.

Enfin, le chef de l’État a exhorté le gouvernement à soutenir la création de l’Institut national du pétrole et du gaz, ainsi qu’à formaliser la réglementation relative à l’éducation et à la formation dans ce secteur, afin de développer le capital humain et de faciliter le transfert de connaissances, de compétences et de technologies.

Africa Oil & Power réunira les dirigeants du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée-Bissau, de la Guinée, de la Mauritanie et de la région élargie de l’Afrique de l’Ouest avec les décideurs mondiaux de l’énergie à Dakar les 26 et 27 octobre. Pour en savoir plus sur le Sénégal et l’industrie énergétique du MSGBC et sur l’événement, consultez le site www.MSGBC2021.com et contactez directement le directeur de la conférence internationale, Joao Marques, sur l’adresse joao@afriaoilandpower.com.

Distribué par APO Group pour Africa Oil & Power Conference.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *