Accusé d’avoir fait du « Djibril NGOM », Pape Djibril FALL dément

Le journaliste Pape Djibril FALL balaie d’un revers de la main les accusations de détournements de parrainages portées contre lui par Amsatou SOW SIDIBE. Selon lui, ce qui a été dit ne correspond pas à la réalité qu’il cherche à établir.  A l’en croire, le professeur de droit à l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar qui porte ces accusations a voulu lui tendre un piège.

« Quand j’ai fait mon appel sur le parrainage, j’étais sur le terrain. Elle m’a envoyé un message. N’étant pas à Dakar je l’ai mis en rapport avec quelqu’un de mon dispositif. Elle a envoyé un émissaire rencontrer ce dernier. Elle voulait être deuxième sur la liste. Les gens n’étaient pas d’accord mais j’ai demandé à ce qu’elle soit reçue en tant que sommité universitaire. Son envoyé était venu avec des parrains. Le document physique sentait faux. Elle m’a écrit et n’a pas été totalement honnête sur les faits. Je ne vais pas à l’aventure. Je me suis préparé, et à un moment donné il fallait faire le saut. Aujourd’hui l’association des artisans et alliés sont avec moi mobilisés. Je me demande si elle n’était pas venue pour que ses faux parrains invalident ma candidature », se défend Pape Djibril FALL.

A noter que dans un enregistrement qui serait destiné au mis en cause, Amsatou SOW SIDIBÉ  se plaint de n’avoir plus de nouvelles de Pape Djibril FALL qu’elle aurait tenté de joindre à plusieurs reprises vainement. Ce, après lui avoir remis plus de 20 mille parrains.

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.