UCAD: Pr Ahmadou Aly Mbaye devient le nouveau Recteur

L’ancien doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg), l’Agrégé d’économie, Ahmadou Aly Mbaye, a été nommé nouveau recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). La décision a été prise, mercredi, en réunion du Conseil des ministre. Il remplace à ce poste le Pr Ibrahima Thioub admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Jusque-là, directeur du programme régional d’études supérieures en économie du changement climatique, Wascal, le Pr Mbaye a eu à exercer plusieurs fonctions académiques aussi bien dans le pays qu´à l’étranger. Entre autres responsabilités occupées, il a été le directeur du Centre de recherches économiques appliquées (Crea), un institut rattaché à la Faseg. Ahmadou Aly Mbaye a également travaillé comme consultant pour beaucoup d´institutions nationales et internationales, notamment auprès des ministères chargés de l´économie et finances, du commerce, de l’industrie du Sénégal, auprès des Nations unies, de l´Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), de la Banque mondiale…

Dans le domaine de la formation, il a enseigné l’analyse coût/avantage, la macroéconomie, la microéconomie et l’économie internationale à plusieurs générations d’étudiants et de professionnels en Afrique, et ailleurs dans le monde. Le nouveau recteur a, en outre, occupé d´autres postes universitaires comme professeur notamment à la faculté d’économie de l´université de Montpellier 1 et à celle d’Aix-en-Provence en France et à l’université de George Washington aux Etats-unis. Dans le domaine de la recherche, l’économiste a eu à réaliser des travaux publiés dans les revues scientifiques internationales.

Ses publications sont souvent consacrées aux question de développement économique, en Afrique, plus particulièrement au Sénégal. il est également l’auteur de plusieurs ouvrages dont les plus récents sont « Les entreprises informelles de l’Afrique de l’Ouest francophone » (2012), « Entreprises formelles et informelles en Afrique francophone: vers un secteur privé dynamique » (2020).

Abdou DIAW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *