Contrôle parental, algorithme modifié: les mesures de Facebook et Instagram pour protéger les jeunes

Instagram se dote d’outils pour protéger les adolescents des effets néfastes de la plateforme. Par exemple, les parents auront la possibilité facultative de surveiller les activités de leurs enfants et le réseau social encouragera les jeunes qui regardent le même contenu de manière répétée à consommer un contenu différent.

Le PDG de Facebook, Nick Clegg, a annoncé la modification de l’algorithme d’Instagram. Le but? Reconnaître quand les adolescents regardent des contenus potentiellement dangereux pour la santé mentale et proposer des contenus différents. Il y aura également une sorte de contrôle parental. On ne sait pas encore exactement comment il fonctionnera.

Ces mesures sont une réaction à la polémique de ces dernières semaines. Des recherches internes menées par Facebook ont révélé qu’Instagram était potentiellement dangereux pour certains adolescents. La nocivité de Facebook et Instagram fait l’objet d’un débat politique animé aux États-Unis.

Des changements sont également prévus pour Facebook. À l’avenir, le flux affichera davantage de messages d’amis et moins de messages politiques, selon M. Clegg. On ignore encore quel sera l’impact de cette mesure. La dernière fois que Facebook est intervenu dans ce domaine, cela avait affecté le journalisme en ligne. En conséquence, de nombreux médias ont touché moins de personnes par le biais de la plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *