LIBAN – incendie dans la raffinerie de Zahrani

Cette installation était censée recevoir du carburant pour éviter un blockout électrique. En raison des rationnements quotidiens du courant électrique, les Libanais n’ont droit qu’à deux heures d’électricité par jour.

L’incendie s’est déclaré dans l’un des réservoirs de pétrole des installations de Zahrani, dans le sud du Liban. L’armée libanaise a demandé aux citoyens de quitter la zone et a bloqué les accès menant au secteur situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Beyrouth. La route principale reliant Beyrouth au sud du Liban a également été coupée.

Around an hour ago a large fire broke out in one of the oil tanks in #Zahrani facilities.
Lebanese army is asking citizens to move from the area while the reasons of the fire are yet to be known. pic.twitter.com/TetshBbO2o

— Firas Hatoum (@ferashatoum) October 11, 2021
« J’ai entendu une grosse explosion avant que l’incendie ne se déclenché », a déclaré à l’AFP un agriculteur travaillant dans les environs. Les raisons de l’incendie ne sont pas encore connues.

L’installation pétrolière de Zahrani est mitoyenne de la centrale électrique du même nom. Elle distribue au marché libanais environ 15% des besoins du pays en mazout. Ces derniers jours, le pays était privé d’électricité en raison de la pénurie de carburant dans les principales centrales électriques de Deir Ammar et Zahrani.

Les Libanais n’ont droit qu’à deux heures d’électricité par jour. L’État peine à importer du carburant, sur fond d’une dégringolade historique de la monnaie nationale et d’un assèchement des devises étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *