Covid en France: opération rattrapage pour le gouvernement avec les élus locaux

Le ministre de la Santé, Olivier Véran fera point jeudi 1er octobre sur l’épidémie de Covid en France. La semaine dernière, le ministre de la Santé avait annoncé de nouvelles restrictions, notamment à Marseille et Paris, déclenchant la colère des maires de ces grandes villes. Le Premier ministre, Jean Castex, a lancé mercredi des consultations avec les élus locaux pour tenter d’éviter une nouvelle fronde en cas de nouvelles restrictions.

L’exécutif a retenu la leçon, assure François Baroin, le maire de Troyes et président de l’Association des maires de France, qui a été reçu ce 30 septembre par Jean Castex et le ministre de la Santé. « L’État ne peut pas considérer que la concertation c’est un coup de fil une demi-heure avant. Et nous sommes satisfaits des conditions d’échange que nous avons eues avec le Premier ministre qui a convenu qu’il fallait corriger et reprendre ce lien », estime-t-il.

Des réunions élus locaux / ARS – préfecture

Ce lien sera retissé au niveau départemental. Les représentants d’élus locaux auront des réunions toutes les semaines avec l’agence régionale de santé et le préfet. Le gouvernement a donc revu sa copie sur la concertation, mais pas sous la pression des élus, selon Jacqueline Gourault. « Ce n’est pas pour rattraper le coup parce que nous l’avons fait. Mais il est important de prendre conscience que nous sommes dans une nouvelle phase de la crise et donc, qu’il faut des réunions plus régulières », assure la ministre de la Cohésion des territoires.

La concertation oui, mais jusqu’à un certain point. C’est le gouvernement qui garde le gouvernail. « Quand la concertation est impossible pour prendre les mesures nécessaires, c’est à l’État de décider », rappelle une ministre.

SOURCE RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.