Coronavirus : quels médicaments faut-il arrêter de prendre ? Deux sites répondent à vos questions

Certains patients atteints du coronavirus s’inquiètent des médicaments qu’ils prennent au quotidien. Deux sites internet existent pour leur répondre.

Corticoïde, anti-inflammatoire, traitement contre l’asthme : avec l’épidémie de coronavirus les Français se posent de nombreuses questions sur les médicaments qu’ils prennent au quotidien. La Société française de pharmacologie et de thérapeutique avec la participation du Réseau français des Centres régionaux de pharmacovigilance, du Collège national des enseignants de thérapeutique et du Collège national de pharmacologie médicale répondent aux interrogations.

A travers 69 questions, les professionnels apportent une réponse précise et sourcée aux patients. Parmi les interrogations certaines sont très fréquentes. Les professionnels répondent, par exemple, à ceux qui se demandent si l’utilisation des gels hydroalcooliques est dangereuse pour les enfants. “Leur sécurité d’emploi a été évaluée à la suite de l’épidémie H1N1 sans signal de toxicité sur peau saine, et ils sont considérés comme bien tolérés y compris chez l’enfant dans un rapport de l’ANSM en 2011”. La Société française de pharmacologie et de thérapeutique recommande d’éviter que l’enfant porte ses mains à la bouche après application du gel et conseille un lavage des mains dès que possible.

Attention à certains médicaments

Elle répond également à ceux qui s’interrogent concernant leur traitement contre l’asthme. “La priorité est le contrôle de l’asthme. Une infection virale peut exposer au risque d’une crise aiguë d’asthme qui peut être fatale. Ce n’est surtout pas le moment d’arrêter ou de réduire le traitement de fond pour ne pas nécessiter une hospitalisation pour cet asthme”, recommandent les spécialistes.

Un autre site internet s’adresse à ceux qui présentent des symptômes du Covid-19 et qui veulent vérifier si un médicament pourrait présenter un risque ou aggraver les symptômes. Le fonctionnement de cette plateforme est relativement simple. L’internaute remplit le nom de son médicament dans la barre de recherche et répond ensuite à deux questions : “Ce médicament a-t-il été prescrit par un médecin sur ordonnance ?” et “prenez-vous ce médicament de façon quotidienne ou quasi quotidienne pour traiter une maladie chronique “? La réponse est alors rapide. Par exemple, pour la prise d’ibuprofène, le site alerte sur un risque potentiel d’aggravation des symptômes. La plateforme recommande alors de ne pas débuter ce médicament “peu importe la dose” de sa propre initiative. “Si ce médicament vous a été prescrit par un médecin pour une maladie chronique : ne l’arrêtez pas”, préconise le site.

Privilégiez le paracétamol

Parmi les conseils généraux, les experts rappellent qu’il existe bien des médicaments pouvant aggraver les symptômes, “qu’il ne faut pas les prendre par vous-même, sauf s’ils vous ont été prescrits par un médecin”. De plus, il est déconseillé d’arrêter ses traitements habituels sans en discuter avec un médecin ou un pharmacien.

Enfin, comme le recommande la plateforme, “le seul traitement recommandé pour diminuer la fièvre en cas de COVID-19 est le paracétamol”. Toutefois, il ne faut pas dépasser un gramme par prise et trois grammes par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *