Kaffrine : la cheffe du service de l’Elevage déplore un manque d’intérêt pour les cultures fourragères

Kaffrine, (APS) – La cheffe du service régional de l’Elevage de Kaffrine, Dr Fatou Ka, a déploré un manque d’intérêt pour les cultures fourragères, un secteur source de revenus pourtant, selon elle.
’’Les cultures fourragères ne sont pas très bien pratiquées à Kaffrine. Les gens ne connaissent pas encore l’intérêt de ces cultures qui sont une source de revenus’’, a fait remarquer Dr Fatou Ka dans un entretien avec l’APS.
’’À Kaffrine, le peu de personnes qui pratiquent les cultures fourragères sont des privés qui ont leurs fermes et qui stabilisent leurs animaux. Ces cultures sont méconnues dans la région’’, a-t-elle ajouté, invitant les jeunes à s’activer dans ce domaine pour dit-elle ’’gagner leur vie et nourrir leurs animaux pendant les périodes de soudure’’.
’’L’agriculture et l’élevage sont des créneaux porteurs. Les jeunes doivent cibler les cultures fourragères qui sont des créneaux porteurs et qui sont bel et bien praticables à Kaffrine. Ils doivent les pratiquer sans toujours attendre l’Etat pour avoir de la matière et nourrir leurs animaux’’, a-t-elle insisté.

MNF/OID/ASB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *