L’émergence passe aussi par la culture, rappelle Abdoulaye Diop

Dakar, (APS) – L’idéal d’émergence passe ’’aussi et surtout’’ par la valorisation de la culture et la promotion des artistes sénégalais, rappelle le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.
« L’idéal d’émergence n’est pas seulement dans l’édification d’infrastructures matérielles, il est aussi et surtout dans la valorisation de notre supra matériel qu’est la culture », a-t-il indiqué.
M. Diop, s’exprimant mardi à l’ouverture de la 10e édition du Salon national des arts visuels, a dit sa conviction que l’idéal d’émergence « n’est pas seulement dans l’édification d’infrastructures matérielles, il est aussi et surtout dans la valorisation de notre supra matériel, c’est-à-dire la culture et la promotion de nos artistes qui expriment le génie profond de notre peuple ».
Selon le ministre de la Culture, « le Plan Sénégal émergent (PSE) est le cadre qui oriente notre idéal d’émergence dont le cœur est le capital humain. Or, poursuit-il, c’est par la création artistique que l’homme construit et donne un sens à son existence ».
En ce sens, la 10e édition du Salon national des arts visuels, portant sur le thème « Art et questions nationales : la place de l’artiste dans le Plan Sénégal émergent », représente « un évènement d’importance majeure ».
« La culture est au cœur de la politique du gouvernement du Sénégal », en témoigne les projets culturels tels que le Mémorial de Gorée, le Mémorial du bateau « Le Joola », prévu à Ziguinchor, la capitale sud du Sénégal.
Le projet « Maison jeunesse et citoyenneté », que le gouvernement compte réaliser dans chaque région, compte également parmi ces projets culturels d’importance, au même titre que « le Palais des arts », qui sera érigé à l’ancien palais du Cap manuel.

FKS/BK/ASG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *