Prison à vie pour le maçon qui a tué et enterré son collègue

Reconnu coupable de meurtre, d’inhumation sans autorisation administrative et vol, M. Diabang, maçon qui avait tué et enterré son collègue dans un chantier a été condamné ce mardi, par la Chambre criminelle, à la prison à perpétuité, révèle Le Soleil.

Les faits remontant en 2016, se sont passés à la Cité Namora (Tivaouane Peulh).

A l’époque, le reconnu coupablel avait demandé à sa victime de lui révéler le montant de son salaire. Ce que cette dernière a catégoriquement refusé.

Un échange houleux n’a pas tardé à éclater, avant que ne suive une bagarre entre les deux.

M. Diabang assenera des coups de pelle à son protagoniste, qui n’y survivra pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *