Le président de la Ligue des droits humains (LSDH) s’est joint hier au concert de réprobations, suite à la sortie du Premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne, annonçant la victoire du  candidat sortant, au premier tour de la Présidentielle avec un taux de 57% des suffrages.

A l’instar de beaucoup de Sénégalais, Assane Dioma Ndiaye  a condamné la sortie du Premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne qui a annoncé la victoire du candidat sortant, dès le 1er tour avec 57% des suffrages des Sénégalais. Joint hier au téléphone par nos confrères de Vox Populi, le président de la Ligue des droits humains, a  qualifié cette sortie du PM  de malheureuse : « C’est une sortie malheureuse, parce qu’on est dans un contexte où la Nation avait besoin de sérénité et surtout d’un apaisement venant de ceux qui doivent donner l’exemple. Si c’était des opposants qui donnaient certaines surenchères, on pouvait comprendre. Même si on est en période de renouvellement de mandat, il faut donner le respect qui est dû aux institutions. Nous savons que la prérogative de proclamation des résultats revient exclusivement de façon provisoire, à la Commission de recensement des votes, et de façon définitive, au Conseil constitutionnel ». (…).

Assane SEYE-Senegal7