Prix Marc-Vivien Foé: l’Ivoirien Seko Fofana succède à Gaël Kakuta

Résultat : une victoire large, avec une avance comparable à celle du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang en 2013, de l’voirien Nicolas Pépé en 2019 ou encore du Nigérian Victor Osimhen en 2020.

Deuxième Lensois élu

Seko Fofana, lui, totalise 221 points. Avec 91 points, Hamari Traoré prend la deuxième place, le meilleur classement pour un joueur malien depuis la création en 2009 de ce trophée de meilleur joueur africain de Ligue 1.

Nayef Aguerd le Marocain crédité de 77 points prend la troisième place avec 5 petits points d’avance sur le Camerounais Karl Toko-Ekambi, lauréat en 2018. Deux défenseurs sur le podium, ce n’était arrivé qu’en 2014 avec l’Ivoirien Serge Aurier et le Camerounais Henri Bedimo derrière le Nigérian Vincent Enyeama.

Seko Fofana permet ainsi à Lens, l’un des clubs de Marc-Vivien Foé, de faire la passe de deux après le sacre du Congolais Gaël Kakuta la saison dernière. Il confirme aussi la domination des Ivoiriens au palmarès : 5 victoires désormais après le doublé de Gervinho et les succès de Jean Michael Seri et de Nicolas Pépé.


PRIX MARC-VIVIEN FOÉ : LE PALMARÉS

2022 : Seko Fofana (RC Lens/ Côte d’Ivoire)

2021 : Gaël Kakuta (RC Lens/RD Congo)

2020 : Victor Osimhen (LOSC/Nigeria)

2019 : Nicolas Pépé (LOSC/Côte d’Ivoire)

2018 : Karl Toko-Ekambi (Angers SCO/Cameroun)

2017 : Jean Michaël Seri (OGC Nice/Côte d’Ivoire)

2016 : Sofiane Boufal (LOSC/Maroc)

2015 : André Ayew (Olympique de Marseille/Ghana)

2014 : Vincent Enyeama (LOSC/Nigeria)

2013 : Pierre-Emerick Aubameyang (AS Saint-Etienne/Gabon)

2012 : Younès Belhanda (Montpellier HSC/Maroc)

2011 : Gervinho (LOSC/Côte d’Ivoire)

2010* : Gervinho (LOSC/Côte d’Ivoire)

2009* : Marouane Chamakh (Girondins de Bordeaux/Maroc)

*Le trophée ne s’appelait pas encore Prix Marc-Vivien Foé.

PRIX MARC-VIVIEN FOÉ : MODE D’EMPLOI

Le Prix Marc-Vivien Foé 2022 récompense le joueur africain ayant le plus brillé en Championnat de France de première division (Ligue 1) 2021-2022. Sont éligibles les joueurs de Ligue 1 ayant représenté une équipe nationale africaine et n’ayant pas changé depuis de nationalité sportive en faveur d’un pays non-africain. Le lauréat a été désigné à l’issue d’un vote organisé par Radio France Internationale (RFI) et France 24 auprès d’un panel de journalistes spécialisés, de consultants et d’acteurs du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.