Albert Bourla, patron de Pfizer, PDG de 2021

Albert Bourla est l’homme derrière le vaccin contre le Covid-19 le plus vendu au monde. Le patron de Pfizer, PDG de l’année 2021 selon CNN business, est un homme d’affaires au parcours atypique et à l’ascension fulgurante, qui revendique ses origines.

Il est celui qui a réussi l’impossible, proposer un vaccin neuf mois après le début d’une pandémie qui a paralysé le monde entier. Opportuniste pour certains, génie pour d’autres, Albert Bourla, le PDG de Pfizer, se revendique comme un battant. Dans le livre qu’il fait paraître peu après la pandémie, il explique que ses origines l’on aidé à se préparer à ses responsabilités de chef d’entreprise. Une éducation juive en Grèce et l’histoire d’une famille qui a échappé à l’holocauste à Thessalonique en 1941.

Albert Bourla, de son vrai nom Abraham Bourla, est un élève doué, qui se passionne pour les animaux. Il obtient son diplôme de vétérinaire, puis son doctorat en biotechnologie de la reproduction à l’université Aristote où le professeur Nikolaos Papaioannou, aujourd’hui recteur de la prestigieuse institution, était son camarade de classe.

Le jeune Abraham, repéré par Pfizer, part pour Athènes où il devient docteur en médecine vétérinaire et directeur technique de la santé animale pour le groupe américain.

Albert Bourla va alors connaître une carrière fulgurante : nommé dans cinq pays et huit villes différentes, puis c’est le voyage vers New York en 2000 où il va gravir tous les échelons au sein de Pfizer, jusqu’à être nommé PDG en 2018.

La suite de l’histoire on la connaît : le vaccin anti-Covid-19 qui bat des records de vente, un chiffre d’affaires chez Pfizer qui pourrait dépasser en 2022 les 100 milliards de dollars, soit deux fois plus qu’avant la pandémie et le nom d’Albert Bourla pour toujours associé à la lutte contre la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.