Évaluation des tests effectues sur des joueurs Sénégalais : La FSF interpelle la CAF

Les cas Covid-19 et surtout leur interprétation ne pouvaient laisser la Fédération sénégalaise de football sans voix. Les services de Me Augustin Senghor ont saisi la CAF pour marquer leur étonnement. Dans une note dont les Envoyés Spéciaux de Sud Quotidien ont reçu copie, la Fédération sénégalaise de football s’étonne de l’attitude du cabinet UNILABS mais surtout de son responsable médical M. Nguyen. Nous vous reproduisons un extenso la missive adressée au Secrétaire Général de la CAF. 

«A l’instar de toutes les Associations Membres, la Fédération sénégalaise de football reste attachée au respect du protocole sanitaire édicté par la CAF à l’occasion de la CAN Cameroun 2021. Ce protocole exige que tout joueur susceptible de participer à un match de son équipe représentative, soit testé négatif 48 heures avant cette rencontre.

Depuis l’arrivée de notre équipe à Bafoussam (Cameroun) le 5 janvier 2022, nous nous sommes conformés à cette prescription en procédant aux tests de tous les membres de notre délégation (joueurs, encadrement technique, médical et administratif) 48 heures avant chacun de nos matchs.

Considérant les résultats jusqu’ici enregistrés, nous souhaitons porter à votre attention quelques éléments d’appréciation et vous demander de bien vouloir en prendre note.

En effet et à titre d’illustration, lors des tests d’avant match effectués le 12 janvier 2022, le joueur Idrissa Gana a été testé et déclaré positif.

Ne présentant aucun symptôme manifeste de la covid et après avoir effectué plusieurs tests antigènes, tous revenus négatifs, il a été de lui faire un autre test PCR de confirmation par le laboratoire UNILABS, agréé par le ministère camerounais de la santé le 13 janvier 2022.

Ce test de contrôle est revenu négatif le vendredi 14 janvier 2022 avant notre match contre la Guinée du 14 janvier 2022.

Malgré cela, il ne nous a pas été possible d’aligner ce joueur car le test non réalisé par le laboratoire UNILABS datait de moins de 48 heures et avant le match de surcroît.

Le même constat est valable pour le capitaine de l’équipe, le joueur Kalidou Koulibaly, testé positif 48 heures avant notre premier match du 10 janvier 2022.

Le joueur ayant réalisé par la suite un test antigénique rapide négatif,  les médecins de l’équipe ont décidé, par précaution avant le retour sur le terrain d’entrainement du joueur, de solliciter le laboratoire UNILABS pour un nouveau de confirmation à 72 heures du match et 24 heures avant le test officiel d’éligibilité.

Le lendemain, le joueur et le staff médical de l’équipe du Sénégal ont été surpris de voir le responsable médical de UNILABS, monsieur NGUYEN, s’opposer formellement à ce que monsieur Kalidou Koulibaly puisse se soumettre aux nouveaux tests d’éligibilité prévus pour tous les joueurs 48 heures avant chaque match, motif pris de ce que le joueur  avait effectué la veille un test.

Une telle décision ne ressort nullement des différentes procédures notifiées par la CAF à l’entame de la compétition et a privé le Sénégal d’un autre joueur important pour son match contre la Guinée.

Ledit joueur a été testé négatif par la suite avant le match.

Au regard de toutes ces considérations et en perspective des prochaines échéances, la Fédération sénégalaise de football invite la CAF à revoir et à clarifier la procédure des tests effectués sur les joueurs, à vérifier l’exactitude et la conformité des tests et à encadrer les prérogatives du laboratoire UNILABS pour éviter de porter préjudice aux équipes engagées dans cette compétition pour les matchs cruciaux à venir.

Notre démarche se veut constructive en vue d’une plus grande réussite de cette CAN organisée dans un contexte de pandémie de covid-19.

Sachant pouvoir compter sur votre disponibilité et votre compréhension, veuillez agréer, Monsieur le secrétaire général, l’expression de nos sentiments respectueux ».

SUDONLINE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.