Après la mise en circulation du Ter: Les embouteillages persistent

Dakar est une capitale connue pour la densité de ses embouteillages. A une certaine heure de la journée, circuler à Dakar devient un calvaire et un véritable parcours du combattant pour les usagers de la route. Des chauffeurs, apprentis et receveurs de bus Tata, interpellés restent perplexes.

Ces derniers, très consternés, constatent beaucoup plus un déficit de leurs clients, plutôt qu’un amoindrissement de la densité des embouteillages. Et, ils considèrent que la rareté de la clientèle a plus une incidence négative directe sur leurs recettes journalières.

N’empêche, ils demandent à l’autorité de faire davantage des efforts pour réduire, les prix des tickets de transport du Ter.

 

SOURCE LERAL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *