PROFIL – GO FAYE, CANDIDAT AUX PARCELLES-ASSAINIES – Le porte-étendard des jeunes

Il fait partie des 11 candidats des Parcelles-Assainies aux élections locales.  Pape Kory Faye dit ‘’Go Faye’’, ancien banquier, est le candidat de l’Alliance pour des valeurs éthiques et citoyennes’’ (Avec). Avec son programme ‘’Parcelles 5 sur 5’’, il compte apporter un changement dans la commune.

‘’Go Faye‘’. Ce nom est sur toutes les lèvres, aux Parcelles-Assainies. Il s’agit d’un jeune banquier qui brigue la mairie de la commune. Né en 1982 à Dakar, Pape Kory Faye de son vrai nom, veut faire des Parcelles la meilleure commune du Sénégal avec la collaboration des jeunes.  Habitant à l’Unité 11, Go Faye (c’est le sobriquet qui est utilisé partout) a fait ses humanités au Sénégal. Après l’obtention de son baccalauréat aux Pédagogues, il s’est inscrit à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Puis, il est allé à Sup Deco pour suivre une formation en gestion banque et finance.

Plus tard, nommé directeur d’une banque, Pape Kory Faye a récemment démissionné de ce poste. Actuellement, il s’occupe de son business. Il se rend souvent aux Etats-Unis. Il dit vouloir apporter du changement, de l’émergence. Il a nourri cette ambition depuis 10 ans. Car, dès 2012, il a mis en place un mouvement qui s’appelle Renaissance pour l’action citoyenne, (Re’Action). Deux ans plus tard, avec ses camarades, il a commencé la sensibilisation pour éveiller les consciences des jeunes.

‘’Il fallait faire comprendre aux jeunes qu’il est grand temps qu’ils prennent leurs responsabilités, qu’ils s’impliquent davantage et intègrent les instances de décision. Nous avons été aux élections de 2014, en tant que candidat indépendant. Deux ans plus tard, nous avons postulé pour les élections législatives. On a acquis beaucoup d’expérience. Cette fois, on vient pour gagner, pour apporter un soulagement aux Parcelles-Assainies’’, précise-t-il.

Les cinq axes prioritaires de son programme

Le secret de Go Faye, c’est la persévérance. Son mouvement, durant ces huit ans d’existence, a fait beaucoup de réalisations. Ce, dit-il, pour montrer aux Parcellois que même s’il n’est pas élu maire, il est aux côtés de la population, surtout de la jeunesse qui a assez souffert avec le maire sortant. Aujourd’hui, il est le candidat de la coalition Alliance pour des valeurs éthiques et citoyennes (Avec). Il a un programme dénommé ‘’Parcelles-Assainies 5 sur 5’’.  ‘’Parce que le mandat d’un maire dure cinq ans. Nous avons préféré faire une gestion accès sur les résultats. Mais par ordre de priorité. Nous avons pris cinq axes prioritaires’’, explique le leader d’Avec.

Le premier axe prioritaire, dit-il, est la santé, le deuxième concerne l’éducation, le troisième est le sport, le quatrième, c’est l’environnement et le cadre de vie, et le cinquième concerne la culture. Aux yeux de Go Faye, tous ces domaines sont prioritaires aux Parcelles, parce qu’aucune réalisation n’est faite sur cesdits axes. Toutes les écoles, affirme-t-il, sont dans un état de délabrement très avancé. Il s’agira de rénover certains établissements, de construire d’autres, s’il est élu maire le 23 janvier.

Autre projet du candidat dans le domaine du sport, c’est la construction de deux autres stades avec gazon synthétique au terrain Acapes et au terrain de l’Unité 22. Son souhait est de voir l’équipe senior des Parcelles, l’Union sportif des Parcelles, rejoindre la Ligue 1, puisqu’elle est créée depuis plus de 10 ans. ‘’Les jeunes qui sont dans cette équipe ont d’énormes difficultés pour avoir des équipements. Nous comptons prendre en charge l’équipe de basket, pour qu’elle triomphe. Nous avons comme projet d’accompagner les écoles de football’’, liste-t-il.

Création d’une mutuelle d’assurance

Outre ces projets, Go Faye a offert des équipements médicaux d’une valeur de 20 millions au centre de santé Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh. ‘’La prise en charge des patients n’est pas adéquate dans ce centre. Les patients ne peuvent pas subir des opérations, même la morgue est dépourvue de climatisation. Une population qui avoisine les 500 mille habitants doit avoir un hôpital’’. Dans le programme, il est prévu la construction d’un hôpital qui sera équipé entièrement par le candidat d’Avec et ses partenaires. Pour un meilleur accès aux soins, il prévoit la création d’une mutuelle d’assurance pour les femmes et les personnes âgées. Dans cette mutuelle, les femmes et les personnes âgées vont cotiser moyennement, la mairie subventionne le reste, en signant des conventions avec les sociétés d’assurance.

S’agissant de l’environnement et du cadre de vie, il est prévu un projet de reboisement dont l’objectif est de planter cinq mille arbres sur les cinq ans. Go Faye envisage de réfectionner les routes secondaires. Dans les marchés où règne l’insécurité et l’insalubrité à cause du manque d’électricité et d’évacuation des poubelles, le candidat à la mairie des Parcelles-Assainies compte établir un programme d’éclairage. ‘’Les commerçants payent les impôts et leurs partantes, mais la mairie n’a pas fait un programme d’éclairage. Ce qui fait que toute personne qui n’allume pas sa lampe, à la tombée de la nuit, est exposée à l’insécurité. Ce qui n’est pas normal. Il est possible de réaliser beaucoup de choses aux Parcelles. C’est une question de volonté. Il suffit d’avoir des compétences et une vision. Ceux qui nous dirigent manquent de vision, ce sont des politiciens de métier, qui s’adonnent tout le temps à la politique au lieu de se concentrer dans leur travail‘’.

Ancien membre de la coalition Yewwi Askan Wi, Go Faye a décidé de quitter ladite coalition, à cause d’une ‘’injustice’’.  ‘’J’aime aller en groupe, collaborer. Quand je rejoignais Yewwi Askan Wi, j’ai pensé que les personnes qui sont à l’origine de cette coalition partagent les mêmes valeurs que moi (Khalifa Sall, Ousmane Sonko, entre autres). Au début, nous avions pensé que tout le monde serait impliqué dans le processus de prise de décision et que les meilleurs profils seront propulsés, choisis pour être candidats. On s’est rendu compte que c’est un partage du gâteau entre trois partis (Taxaw Senegaal, Pastef et Pur)’’, explique M. Faye.

Son problème est le fait que Yewwi Askan Wi ait choisi un candidat de Pastef pour la commune des Parcelles-Assainies. ‘’Un candidat qui n’a même pas déposé son dossier de candidature. Ils nous l’on imposé. Donc, par rapport à ma personnalité, mes principes et mon vécu historique, je n’ai pas accepté. Je ne vais pas accepter qu’Ousmane Sonko nous impose une injustice que lui-même a combattue depuis quelques années. Nous avons décidé de quitter la coalition. Nous allons gagner les élections et leur faire comprendre qu’ils se sont trompés de choix. Ils ne connaissent pas les Parcelles mieux que nous’’.

Pape Kory Faye veut également faire face au maire sortant Moussa Sy. Il estime que ce dernier n’a pas réalisé grand-chose pour la commune, depuis plus de 14 ans. Pour y arriver, il compte sur sa coalition qui, dit-il, est la seule qui soit capable de le faire. Il a pour objectif de digitaliser le système de recouvrement au niveau local, afin de combler le budget de la mairie. ‘’Le budget des Parcelles est à 2 milliards 400 millions. Mais les niches ne sont pas exploitées. Le recouvrement n’est pas normal. Parce que jusqu’à présent, c’est manuel. Il y a des fuites de recettes que les gens comprennent et font exprès de ne pas prendre en charge. Nous voulons moderniser les piles de recouvrement. Si nous exploitons bien notre collecte de ressources, nous allons avoisiner les cinq milliards’’.

Go Faye est convaincu être le candidat des jeunes. C’est pourquoi il compte mettre l’accent sur la communication, avec la mise en place des conseils dans chaque unité. Un projet d’insertion aux métiers est en cours, pour aider les jeunes qui n’ont pas de travail.

VIVIANE DIATTA

ENQUETEPLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *