Ryanair tacle Lufthansa au sujet des vols fantômes

« Larmes de crocodile »: Ryanair a taclé mercredi sa concurrente allemande Lufthansa, lui suggérant de brader ses sièges pour récompenser les contribuables européens qui l’ont soutenue, plutôt que d’affirmer faire voler des avions à vide afin de conserver ses créneaux aéroportuaires.

 

« Ryanair a demandé aujourd’hui (mercredi 12 janvier) à la Commission européenne d’ignorer les fausses déclarations de Lufthansa concernant l’exploitation de ‘vols fantômes’ dans le seul but de ‘bloquer’ leurs créneaux horaires et de se protéger de la concurrence des compagnies aériennes à bas prix », a indiqué dans un communiqué la société irlandaise, coutumière de ces coups d’éclat en matière de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *