Qui est Olaf Scholz, l’austère futur chancelier allemand?

“D’automate” à chancelier. L’austère Olaf Scholz, longtemps mal-aimé du parti social-démocrate, va prendre la suite d’Angela Merkel à la tête d’une coalition inédite de trois partis (SPD, Verts et libéraux), grâce à son expérience de ministre et d’élu local, et à une campagne sans fausse note.

À 63 ans, Olaf Scholz a annoncé mercredi un accord pour prendre la tête du premier gouvernement post-Merkel, avec les Verts et les libéraux, une coalition inédite déjà confrontée à sa première crise avec la résurgence de la pandémie de Covid. La semaine du 6 décembre, il deviendra officiellement chancelier de la première économie européenne au terme d’une improbable remontée d’un parti SPD décrit il y a peu comme moribond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *