Il est elle (TF1) : Andréa Furet, actrice transgenre, se confie

Andréa Furet, jeune actrice transgenre, crève l’écran dans Il est elle, un téléfilm de TF1 sur le parcours d’une ado en transition, qui a des résonances avec le sien. La fiction est à découvrir en avant-première sur Salto avant sa diffusion sur la Une.

Dans Il est elle, disponible en avant-première sur Salto, avant sa diffusion sur TF1 le lundi 1er novembre, Andréa Furet incarne une adolescente en transition, soutenue sans faille par sa mère (Odile Vuillemin), mais dont le père (Jonathan Zaccaï) est dans le déni. La jeune actrice revient sur son premier grand rôle dans une fiction.

Andréa Furet : « J’ai demandé aux scénaristes de changer quelques expressions »

 

Télé-Loisirs : C’est votre premier grand rôle. Comment l’avez-vous décroché ?

Andréa Furet : La directrice de mon agence a entendu parler de cette fiction et s’est souvenue de moi. Elle en a d’abord discuté avec ma mère. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas passé de casting, j’avais tout mis en pause pour pouvoir me concentrer sur ma transition et passer mon BAC. J’y suis allée sans pression et j’ai su quelques jours après que j’avais le rôle.

Partagez-vous cette confiance en soi avec votre personnage ?

En lisant le scénario, j’ai été impressionnée par la détermination de Julien/Emma. Il y a cette très belle scène où elle se rend au collège avec les habits de sa sœur. Les passants se retournent sur elle dans la rue mais elle fonce. Je sais que je n’aurais pas été capable de faire ce qu’elle a fait.

 

Comment avez-vous appréhendé d’incarner une personne transgenre à la télévision ?

Le téléfilm montre bien la complexité d’une transition. Moi, j’ai été soutenue par mes parents, mais tout le monde n’a pas cette chance. Il était important pour moi que ce soit bien abordé. J’ai demandé au réalisateur et aux scénaristes de changer quelques expressions, pour être le plus exact possible. Si on peut aider ne serait-ce qu’un seul jeune à s’assumer, même s’il doit faire face à la transphobie, on aura réussi.

« J’aimerais beaucoup qu’il y ait une suite à Il est elle », confie Andréa Furet

Un personnage trans doit-il être joué par une personne qui l’est aussi ?

J’ai apprécié que dans son annonce TF1 ne recherchait pas un acteur trans, mais « un garçon ou une fille androgyne ». Le producteur m’a confié que j’avais été choisie pour ma prestation, et pas parce qu’il y avait un parallèle entre l’histoire du téléfilm et ma vie personnelle.

Quelles sont vos envies de comédienne ?

Jouer des rôles de filles cisgenres [le genre féminin ressenti correspond au sexe de naissance], parce que je n’ai pas envie de rentrer dans une case. Je crois qu’en France aucun acteur trans n’a encore interprété un rôle cisgenre. Par ailleurs, j’aimerais beaucoup qu’il y ait une suite à Il est elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *