Foot: l’Allemagne, première nation qualifiée pour le Mondial 2022

L’Allemagne est devenue lundi 11 octobre la première équipe à décrocher son billet pour le Mondial-2022 au Qatar via les qualifications, en s’imposant 4-0 en Macédoine du Nord. Il s’agit de sa 18e qualification consécutive depuis 1954 pour la phase finale d’un Mondial.

Championne du monde en 2014 au Brésil, l’Allemagne est devenue la première nation à se qualifier pour le prochain Mondial qui a lieu au Qatar en 2022. Cette qualification de l’Allemagne est la 18e consécutive depuis 1954 pour la phase finale d’un Mondial. Comme pour le Mondial 2018 en Russie, les Allemands ont décroché leur billet sans grande difficulté. Sauf qu’ils avaient été éliminés dès la phase de groupe dans le pays de Dostoïevski.

Encore un peu de pain sur la planche

Avec 8 points d’avance sur la Roumanie, victorieuse dans le même temps de l’Arménie 1-0, les quadruples champions du monde ne peuvent plus être rejoints. La seule équipe qualifiée jusqu’ici était le Qatar, pays organisateur. Depuis la nomination d’Hansi Flick à la tête de la sélection, qui a succédé à Joachim Löw après l’Euro l’été dernier, l’Allemagne a remporté 5 victoires en 5 matches et inscrit 18 buts contre 1 seul encaissé.

Les Allemands n’en oublient pas pour autant qu’ils viennent de vivre trois années très difficiles depuis leur élimination au premier tour du Mondial en Russie: « Nous avons encore un peu de pain sur la planche pour revenir au plus haut niveau mondial », reconnaît le milieu du Bayern Leon Goretzka, « nous avons les qualités, c’est indéniable, mais collectivement il faut qu’on continue à travailler et à suer tous ensemble ».

Depuis 1954, la RFA, puis l’Allemagne réunifiée, a terminé 12 fois dans le dernier carré, disputé huit finales, et gagné quatre titres. Aucune équipe au monde, pas même le Brésil quintuple champion du monde, ne peut afficher une telle régularité. « Si l’on s’en tient à la qualité de nos joueurs, on peut dire simplement qu’ils ont les qualités pour tenir tête à l’Italie, à l’Espagne, à la France ou à la Belgique », dit Hansi Flick.

Jamal Musiala, l’avenir de la Mannschaft

Au Qatar, l’Allemagne pourra compter sur sa nouvelle pépite Jamal Musiala, qui évolue au Bayern Munich, et qui a marqué le quatrième but de la rencontre face à la Macédoine du Nord. Musiala est ainsi devenu, à 18 ans et 227 jours, le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la Mannschaft, après un certain Marius Hiller, buteur contre la Suisse (3-0) à 17 ans en… 1910. Détenteur des nationalités allemande et anglaise, Jamal Musiala, natif de Stuttgart, aurait pu opter pour les Three Lions. Il a finalement choisi la Mannschaft. Il incarne l’avenir de la sélection allemande, en quête de renouveau après l’ère Joachim Löw.

« Cette qualification précoce va renforcer notre confiance en nous. Évidemment nous voulons maintenant être champions du monde », avance Kai Havertz, 22 ans, milieu offensif de Chelsea en Angleterre. « Notre objectif est clair : nous voulons revenir là où nous étions autrefois, au sommet du monde. Mais nous sommes conscients que nous avons encore un long chemin à parcourir », annonce Hansi Flick dans un entretien à Kicker, bi-hebdomadaire sportif en Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *