Hamilton en colère: “Nous avons perdu deux places à cause de l’arrêt au stand”

Lewis Hamilton estime que son écurie Mercedes a commis une erreur lors du Grand Prix de Turquie dimanche. Le septuple champion du monde de Formule 1 estime qu’il aurait pu conserver sa troisième place si Mercedes n’avait pas exigé qu’il rentre aux stands, à sept tours de l’arrivée, pour passer un nouveau train de pneus intermédiaires.

« Nous aurions probablement dû en rester là, je vous l’avais dit », a dit Hamilton en colère à la radio de bord, qui a terminé cinquième et a cédé la première place du classement du championnat du monde à Max Verstappen.

« Je ne pense pas que ce fut une décision difficile du tout, mais c’est ainsi. Nous en tirerons les leçons. J’ai écouté parce que nous travaillons en équipe et j’essaie d’aider l’équipe à prendre les meilleures décisions possibles. On avait un faible niveau d’informations sur l’évolution des conditions. Nous avons perdu deux places à cause de l’arrêt au stand, peut-être même plus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *