LENDEMAIN DE MAGAL DÉCRÉTÉ JOUR FÉRIÉ – Macky drague l’électorat mouride

Inauguration en grande pompe d’un hôpital de niveau III. Plus d’une vingtaine de milliards pour résoudre le problème d’assainissement. Paiement des salaires des fonctionnaires depuis hier, jeudi 23 septembre.

Le Président de la République, Macky Sall, qui peine à remporter une élection dans le département de Mbacké englobant la ville religieuse de Touba, poursuit pourtant son opération de charme pour conquérir l’électorat mouride.

En plus d’être le Chef de l’Etat ayant fait du Grand Magal de Touba, une journée fériée en 2013, Macky Sall, a offert un pont en faisant de ce lundi 27 septembre une journée chômée et payée.

Un pont ! C’est ce qu’a décidé le Président de la République en déclarant le lundi 27 septembre, lendemain du Grand Magal de Touba, journée chômée et payée. La décision a été prise hier, jeudi 23 septembre, par le Chef de l’Etat. «Monsieur le Président de la République a pris, ce 20 septembre 2021, le décret 2021-1203 par lequel il déclare la journée du lundi 27 septembre 2021 pont et fériée. Il met de la sorte en vigueur l’article 8 du décret n°74 – 1125 du 19 novembre 1974 fixant le régime de la fête nationale et du premier mai et celui des autres fêtes légales», lit-on dans un communiqué du ministère du travail, du dialogue social et des relations avec les Institutions.

Le document de préciser que «cet article confère au président de la République la prérogative de déclarer, par décret, pont et fériée, une journée ne figurant pas dans la liste des fêtes légales, à condition que cette journée soit comprise entre une fête légale et un dimanche ou, à tout le moins, accolée à une fête légale». A signaler que le lendemain du Magal de Touba n’a jamais été un jour férié.

C’est la journée de la commémoration du départ en exil du fondateur du mouridisme qui l’est conformément à la loi N°2013-06 du 11 décembre 2013, qui est aussi une œuvre du président Macky Sall. Celle-ci dans son article 4 dit que «la fête nationale, la Tamxarit, la journée du Grand Magal de Touba et la journée du 1er mai sont chômées et payées».  Cette décision vient s’ajouter à de nombreux autres projets d’envergure initiés par les autorités pour la cité religieuse.   Un l’hôpital de niveau 3 y a été inauguré en grande pompe par le président la République, Macky Sall, samedi 18 septembre.

La structure a couté 40 milliards F CFA. D’une capacité de 300 lits et doté de 300 lits l’hôpital doit mettre un terme les évacuations des malades venant de Touba vers Dakar. Parmi les décisions étatiques, il y a aussi le payement du salaire des fonctionnaires hier, jeudi 23 jeudi à cause du Magal, comme l’a précisé un édit du ministre des Finances. La cité religieuse a été durement approuvée par les inondations cette année. L’Etat du Sénégal a décidé de venir en aide à ses impactés par le déblocage d’une enveloppe de 27 milliards.

En réunion préparatoire de cette 123ème édition du Magal, le ministre de l’Intérieur et la sécurité publique, Antoine Félix Abdoulaye Diome, a annoncé le relogement des sinistrés de Touba. Sur le site du gouvernement, le bureau d’information gouvernemental (Big) explique que les travaux d’urgence à Touba, d’un montant de 04 milliards FCFA, vont renforcer la capacité de la pompe du bassin de Keur Niang qui était de 2830 m3/jour avec un rajout de 2000 m3/jour, dans le cadre du plan d’Organisations des secours (Orsec).

De plus, dans le cadre de la deuxième phase du plan d’assainissement de Touba, l’Etat du Sénégal a dégagé une enveloppe de 23 milliards FCFA. 5 milliards FCFA viendront renforcer le dispositif d’assainissement déjà existant, alors que les 17 milliards FCFA seront dédiés aux quartiers qui jusque-là n’ont pas encore été impactés par les réalisations de la phase 1 du plan d’assainissement de Touba. Mieux, rappelle le bureau d’information gouvernemental, dans le cadre du programme d’assainissement des 10 villes d’un coût global de 60 milliards de francs CFA, destiné à dix villes sénégalaises, Touba est bénéficiaire d’une enveloppe de 15 milliards FCFA.

Il y a aussi l’autoroute Ilaa Touba, un projet qui a contribué à la facilitation des déplacements à la cité religieuse. Le lien entre le président de la République Macky Sall et Touba c’est aussi le programme de modernisation des cités religieuses. Les visites du chef de l’Etat à Touba sont des occasions qui se comptent à la pelle. Cependant, Touba un des électorats les plus importants du pays, n’a jamais été favorable au leader de l’Alliance pour la République (Apr). La cité est restée fidèle au Parti démocratique sénégalais (Pds) du président Abdoulaye Wade avant que c’est l’actuel président du Conseil économique social et environnemental, Idrissa Seck n’y prenne ses marques. N’empêche le président de la République, Macky Sall poursuit son opération de charme.

Fatou NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *