Covid-19: le Japon étend l’état d’urgence, une semaine après le début des JO

Le gouvernement japonais a décidé vendredi de prolonger l’état d’urgence à Tokyo et de l’étendre à quatre autres départements, alors que la crise sanitaire s’aggrave et touche aussi des participants aux Jeux olympiques, qui ont commencé il y a une semaine. 

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles – RFI

« Nous avons décidé de prolonger l’état d’urgence à Tokyo et à Okinawa (sud-ouest) jusqu’au 31 août », a annoncé le Premier ministre Yoshihide Suga lors d’une réunion ministérielle. L’état d’urgence va aussi être déclaré à Osaka (ouest) et dans trois départements limitrophes de Tokyo, a-t-il ajouté.

Dans la capitale japonaise, le variant Delta représente plus de 50% des nouveaux cas d’infection contre 30% il y a moins d’un mois. Le ministre de l’Économie chargé de la lutte contre le virus, Yasutoshi Nishimura, estime que le pic des infections n’est pas encore atteint. Et il qualifie la situation « d’extrêmement grave » devant le Parlement. À Tokyo, 64% des lits de réanimation pour accueillir les malades du Covid-19 sont déjà occupés.

L’état d’urgence au Japon se limite à réduire les heures d’ouverture des bars et restaurants. Le gouvernement ne dispose d’aucune base légale pour imposer des mesures coercitives comme en Europe. Le pays souffrirait, malgré tout, d’une « fatigue anti-restrictions ». Et « la fête » des Jeux olympiques inciterait certains restaurants à ignorer l’état d’urgence et leurs clients à ne pas porter le masque.

Seuls 26% de vaccinés

Le docteur Kenji Shibuya, un spécialiste des maladies infectieuses, dénonce « l’incapacité du gouvernement et des scientifiques qui le conseillent à empêcher la transmission du virus ». Leur approche basée sur « l’étouffement des foyers d’infection » a « échoué », ajoute-t-il.

Le Japon compte sur une accélération des vaccinations pour contenir la pandémie. Seuls 26% des Japonais sont complètement vaccinés, contre 80% des participants aux Jeux de Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *