Pour porter le prix du pain à 200 CFA, les boulangers menacent de boycotter la Tabaski

S’achemine-t-on vers un Aïd el Kebir sans pain ? Cela pourrait pourtant arriver si l’on en croit aux menaces de la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (FNBS) et le Regroupement des Boulangers du Sénégal (RBS).

 

Les deux structures ont, en effet, décidé de se rencontrer pour parler des modalités de mise en place de leur plan d’actions afin de boycotter la Tabaski.

 

Elles dénoncent la cherté de la farine ainsi que leurs conditions de travail. Et comme moyen de pression,   les deux entités veulent augmenter le prix du pain, faute de quoi, elles vont croiser les bras le jour de la Tabaski.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *