France-Bulgarie : entre Kanté, Tolisso et Rabiot, bataille à trois pour le poste de sentinelle

Qui de N’Golo Kanté, Corentin Tolisso ou Adrien Rabiot évoluera au poste de sentinelle à la base du milieu en losange de l’équipe de France à l’Euro ? Le match contre la Bulgarie mardi (21h) devrait donner quelques indications.
Article rédigé par

Andréa La Perna – franceinfo: sport
France Télévisions

Mercredi dernier, les Bleus arboraient leur tout nouveau système en diamant face au pays de Galles. Avant et après la victoire facile validée contre un adversaire rapidement réduit à dix (3-0), les regards étaient focalisés sur la première association du trio offensif Antoine Griezmann – Kylian Mbappé – Karim Benzema, celle qui a convaincu Didier Deschamps d’embrasser un dispositif en 4-3-1-2.

Les trois hommes seront à nouveau scrutés, mardi 8 juin, contre la Bulgarie pour jauger la progression de leurs automatismes. Mais leur place dans le onze titulaire est officieusement garantie. Quand un entraîneur réputé pour son conservatisme est prêt à bouleverser les acquis à moins d’un mois de l’Euro 2021, la conviction dépasse celle d’un vague test. Le gardien et la défense étaient déjà clairement identifiés. L’attaque l’est désormais.

À seulement cinq jours de l’entrée en lice de la France contre l’Allemagne à Munich, la seule incertitude du onze de départ se concentre donc au milieu de terrain. Plus précisément, c’est le rôle de sentinelle qui la cristallise. Qui occupera à terme la pointe basse du trio qui évoluera derrière Griezmann, Mbappé et Benzema ? Lors de la victoire contre les Gallois, c’est à Corentin Tolisso qu’avait été attribué ce rôle.

Kanté à contre emploi ?

N’Golo Kanté devrait récupérer sa place pour ce deuxième match de préparation, lui qui avait manqué le premier après les célébrations du sacre de Chelsea en finale de la Ligue des champions quatre jours plus tôt. Interrogé sur le retour dans le groupe de son protégé, Deschamps a indiqué la tendance en soulignant sa polyvalence : « NG est capable de jouer à tous les postes du milieu de terrain. Avec Chelsea, il a aussi joué à différents postes et dans différents systèmes. Il y aura des ajustements à faire pour ce qui le concerne« .

Connu pour ses qualités de récupération et couverture du terrain, N’Golo Kanté a déjà connu le rôle de sentinelle devant la défense, mais il a brillé dans un autre rôle en 2021. Thomas Tuchel l’a utilisé dans un milieu à deux avec l’Italien Jorginho, plus bas que lui, et s’est appuyé sur la qualité technique de l’ancien Caennais pour exceller en transition offensive. Le Real Madrid en a fait les frais en demi-finales de Ligue des champions, puis Manchester City en finale.

« Le nouveau coach m’a donné plus de clés et plus de libertés. On me voit évoluer aujourd’hui un peu plus haut, avec plus de liberté pour prendre les dernières décisions dans les 30 derniers mètres« , revenait l’intéressé en conférence de presse dimanche, ce qui ne l’empêche pas de « prendre du plaisir » en occupant la pointe basse du milieu à trois.

Rabiot incertain, Tolisso déjà testé

Adrien Rabiot, à qui il avait été reproché un refus de jouer à ce poste au Paris Saint-Germain, s’est également dit « prêt » à évoluer en tant que sentinelle. Mais le milieu de la Juventus Turin s’est entraîné à part du groupe aux côtés de Kingsley Coman à la veille du match contre la Bulgarie. En plus d’être traditionnellement utilisé comme relayeur, à droite ou à gauche de la sentinelle, il est incertain pour débuter mardi soir. Corentin Tolisso est attendu pour le remplacer au poste de relayeur.

Paul Pogba n’a de son côté jamais endossé un rôle aussi bas sur le pré depuis ses débuts avec les Bleus en mars 2013. Sa capacité à créer le lien entre le milieu et l’attaque avait éclaboussé le Mondial 2018. Le sacre des Bleus en a porté la griffe. S’en priver serait se tirer une balle dans le pied. À noter également que le fait d’avoir joué sur les ailes en fin de saison avec Manchester United lui a permis de parfaire sa manière de couvrir les côtés, ce qui sera un point primordial pour les milieux dans le système en losange puisque le trio offensif concentrera ses efforts dans l’axe.

Par élimination, Kanté est le candidat le plus crédible pour ce rôle de sentinelle, d’autant qu’il l’avait déjà endossé en novembre dernier lors de la victoire des Bleus contre le Portugal en Ligue des Nations (1-0). Ce jour-là, Deschamps avait déjà aligné un dispositif en 4-3-1-2 et c’est Kanté qui avait marqué l’unique but de la rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *