LE DATA CENTER DE DIAMNIADIO SERA INAUGURÉ EN MAI (MINISTRE)

Thiès,  (APS) – Le Data Center de Diamniadio sera inauguré au mois de mai, a annoncé jeudi à Thiès le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara.
« Il est prévu que le Data Center soit inauguré au courant du mois de mai », a dit Yankhoba Diattara, parrain de la seconde édition du Prix innovation de l’Université Iba Der Thiam de Thiès (UIDT).
Selon M. Diattara, « cette infrastructure de dernière génération va contribuer à l’éclosion de 4.600 entreprises et favorisera la création de 15.700 emplois ».
Il a ajouté que la première phase du Parc des technologies numériques (PTN) sera réceptionnée avant la fin de l’année, soulignant qu’au-delà de leur rôle en matière de création d’emplois, ces infrastructures « vont permettre au Sénégal de se positionner dans cette guerre des données ».
« Nous pourrons garder par nous-mêmes et pour nous-mêmes nos propres données », a-t-il dit évoquant à ce sujet une « question de souveraineté ».
Dans ce cadre, le Sénégal devra travailler à réduire le coût du nom de domaine « .sn » , a-t-il dit, faisant état d’un « acquis » déjà obtenu dans ce sens avec une réduction de 50%.
Le ministre de l’Economie numérique a invité les jeunes à s’approprier, à travers leurs créations et innovations, ce nom de domaine qu’il présente comme « le drapeau national », qui devra être « hissé très haut sur les cimes du monde ».
Pour Yankhoba Diattara, le Parc des technologies numériques et le Data Center de Diamniadio sont « la preuve concrète » de l’engagement du chef de l’Etat en faveur du développement numérique, pour lequel il a consenti d’ »énormes efforts ».
Une stratégie dénommée « Sénégal numérique 2025 » a été élaborée dans ce sens, avec comme objectif de développer le capital humain, notamment à travers la formation professionnelle. Un des axes stratégiques de cette politique est la promotion de l’industrie numérique et de l’innovation.
Le directeur de l’innovation, Salif Gaye, a annoncé dans ce sillage que le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est en train de finaliser un incubateur national d’environ 1,5 milliard de francs CFA à Diamniadio, de concert avec la KOICA, l’Agence coréenne de coopération internationale.
Cet incubateur a essentiellement pour rôles d’accompagner les établissements d’enseignement supérieur, les centres de recherche et les startups dans la création d’entreprises. Il s’agit d’ »encadrer les Sénégalais qui ont des idées innovantes », a-t-il dit.
Il y a aussi le supercalculateur qui fait selon lui partie « des plus puissants de l’Afrique après celui de l’Afrique du Sud », ainsi que la salle de microscopes électroniques de grande puissance qui sont déjà fonctionnels et qui seront mutualisés entre les universitaires, les chercheurs et les étudiants.

ADI/BK/ASG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *