Canal de Suez : le porte-conteneurs « Ever Given » a commencé à bouger

Le porte-conteneurs « Ever Given », long de 400 mètres, qui obstrue le canal de Suez depuis près d’une semaine a commencé à bouger lundi, selon des sites de visualisation du trafic maritime. L’entreprise japonaise propriétaire du navire a confirmé que celui-ci a commencé à « tourner » mais qu’il ne flotte pas encore.

Le site de suivi VesselFinder a modifié, lundi 29 mars, le statut du porte-conteneurs Ever Given, désormais « en route ». L’arrière du navire de plus de 200 000 tonnes s’est éloigné de la rive ouest du canal, selon ce site et celui de myshiptacking, ce que confirme une source sous couvert d’anonymat au canal de Suez.

Le porte-conteneurs géant échoué depuis près d’une semaine a été remis à flot lundi et est en cours de sécurisation, a indiqué l’entreprise de services marins Inchcape Shipping Services via son compte Twitter, laissant espérer une réouverture imminente de cette voie maritime essentielle.

Le navire a « tourné » mais ne flotte pas encore, a déclaré lundi à l’AFP un porte-parole de Shoei Kisen, l’entreprise japonaise propriétaire de l’Ever Given. Le porte-conteneurs était « bloqué à un angle de 30 degrés » par rapport au bord du canal mais a désormais davantage d’amplitude de mouvement, a ajouté le porte-parole.

« Le positionnement du navire a été rétabli à 80 % dans la bonne direction », a estimé lundi Ossama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez (ACS), cité dans le communiqué, avant d’ajouter : « Et l’arrière du navire s’est éloigné de 102 mètres de la rive alors qu’il était à quatre mètres seulement ».

L’ACS avait indiqué dimanche tôt dans un communiqué que des équipes s’affairaient pour désensabler et remorquer le navire, qui transportait quelque 18 300 conteneurs. Elle n’avait pas encore publié de confirmation officielle lundi aux premières heures de la matinée et on ignorait quand la circulation serait rétablie.

L' »Ever Given » était coincé depuis mardi en diagonale du canal, bloquant complètement cette voie d’eau d’environ 300 mètres de largeur parmi les plus fréquentées au monde.

Le canal de Suez, long de quelque 190 kilomètres, voit passer environ 10 % du commerce maritime international et chaque journée d’indisponibilité entraîne d’importants retards et coûts. Au total, près de 400 navires étaient coincés dimanche aux extrémités et au milieu du canal reliant la mer Rouge à la mer Méditerranée, selon la SCA.

Au moins une douzaine de remorqueurs et des dragues pour aspirer le sable sous le navire ont été mobilisés dans les opérations.

Avec AFP et Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *