« Les structures pour l’emploi des jeunes sont nombreuses, inefficaces et budgétivores », selon Seydi GASSAMA

Face à la recrudescence de l’émigration clandestine qui a fait des centaines de victimes, l’Etat du Sénégal a décidé de ne plus observer.

 

Ainsi, hier mercredi, lors de la réunion du Conseil des ministres, le Président SALL a informé ses collaborateurs de la mise en place prochaine d’un Conseil National pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes (CNIEJ).

 

Seulement, pour Seydi GASSAMA, cet organe consultatif stratégique d’impulsion est loin d’être la panacée. Sur son compte twitter, le Directeur exécutif d’Amnesty /Sénégal émet des réserves.

 

« L’un des problèmes de l’emploi des jeunes au Sénégal, c’est la multiplicité des structures d’encadrement et de financement. Des structures nombreuses, inefficaces et budgétivores. Plutôt que de créer de nouvelles, il faut procéder à leur rationalisation », indique-t-il.

 

A noter que le CNIEJ sera mis en place, selon le gouvernement, dans la deuxième quinzaine de décembre 2020.

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *