CISSÉ LÔ APPELLE À LA TENUE D’ÉLECTIONS DES BUREAUX DES CHAMBRES CONSULAIRES

Le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Diourbel, Moustapha Cissé Lô, a appelé jeudi à une réflexion rapide sur l’organisation d’élections des membres des chambres consulaires confrontées à un problème de renouvellement de leurs bureaux.
« Il faut réfléchir rapidement sur l’organisation des élections des chambres de commerce », a-t-il dit au cours de l’assemblée générale de la chambre de Commerce de Diourbel.

Selon lui, les chambres de commerce sont confrontées à de nombreux problèmes particulièrement celui relatif au renouvellement des bureaux.

« On va vers une réforme, mais il faut aller à des élections parce que les mandats des membres ont expiré depuis longtemps », a préconisé M. Lô.
Il a insisté sur la nécessité de discuter pour remplacer les membres du bureau. « Il y a des membres titulaires qui sont décédés », a-t-il indiqué.
Moustapha Cissé Lô a également sollicité une augmentation des moyens des chambres de commerce qui sont devenues « fragiles ».
« On demande au ministère des Finances une augmentation des moyens pour faire fonctionner les chambres (…), a-t-il ajouté, évoquant les nombreuses charges auxquelles les chambres consulaires doivent faire face pour leur fonctionnement.
Le point principal l’Assemblée générale a porté sur le financement pour la construction d’un siège pour la chambre de commerce de Diourbel financée par le COSEC à hauteur de 100 millions de francs Cfa, a fait savoir son vice-président, Bassirou Mbacké Ndiaye.
Pour M. Ndiaye, la réfection du siège a tardé parce qu’il fallait faire une expertise du bâtiment actuel.
L’institution consulaire a voté un budget de fonctionnement fixé à 39 millions FCFA pour l’exercice 2020.

FD/ASB/AKS

SOURCE APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *