Le coronavirus pourrait avoir atteint Los Angeles avant même que Pékin n’annonce son existence

Une nouvelle analyse des dossiers médicaux d’hôpitaux et cliniques réalisée par l’Université de Californie à Los Angeles suggère que le nouveau coronavirus était déjà présent dans la ville américaine en décembre, avant même que l’Organisation mondiale de la santé ne soit avertie d’un foyer inhabituel de pneumonies en Chine.

Des chercheurs de UCLA et de l’université de Washington ont remarqué une augmentation notable de patients traités pour la toux. Cette augmentation a démarré la semaine du 22 décembre 2019 et continué jusqu’à la fin du mois de février.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *