Liaison Dakar-Paris – Macky parraine la suppression de Corsair

La nouvelle compagnie aérienne du Sénégal  reprend à  Corsair, les vols de la liaison Paris Dakar. La mesure  qui entre en vigueur au début de l’année 2019, fait l’objet de critiques. Elle vise une clientèle de plus de 150.000 passagers par an.

Le Sénégal a décidé de reprendre à Corsair  le marché de 150 000 passagers qui font chaque année, la navette entre la France et le Sénégal. La liaison sera assurée à partir du début de l’année 2019 par  Air Sénégal Sa qui s’est engagée  pour ce challenge. La nouvelle compagnie du Sénégal n’a pas trouvé d’obstacle pour que Corsair arrêté ses liaisons entre  Dakar et Paris. Le président Macky Sall n’a pas trouvé à redire face à cette mesure des responsables de la compagnie qui a été  approuvée par le ministre de tutelle. Ils ont tous convenu de la nécessité de reprendre les vols à Corsair. En politique, on dirait que le président Sall a  accepté de parrainer Air Sénégal contre Corsair pour le transport des passagers de Dakar à Paris. Dès le début de l’année 2019, la ligne Dakar- Paris sera assurée par la compagnie dirigée par Phillip Bohn qui avait assué à sa prise de fonction,  dans un entretien exclusif à la Tribune, que Air Sénégal «sera une compagnie qui rayonne». Gagnera t-il ce pari ?

Air Sénégal a commencé avec la liaison Dakar Ziguinchor avant de décider du transport de plus de 150. 000 passagers par an  entre Dakar et Paris. On ne sait pas trop comment la nouvelle compagnie du Sénégal va s’y prendre, mais pour  réussir ce paris, il va lui falloir de nouveaux avions mais également des pilotes et de l’équipage. En mettant Corsair sur la touche, la compagnie Sénégalaise  aura comme concurrente directe Air France. À cette compagnie, il est reproché un prix élevé des billets sur  cette ligne, Paris Dakar. Pour ceux qui doutent de la capacité de la Compagnie du Sénégal à supplanter Corsair,  ils font prévoir l’argument selon lequel, «elle a raté la liaison entre Dakar et Ziguinchor qui doit être desservie chaque jour avant de penser à Dakar- Paris». Il y a également des craintes liées aux fonds de la compagnie, notamment ses dettes cumulées avant le démarrage du projet. Pour rappel,  le gouvernement du Sénégal  a trouvé un financement pour la mise en place du projet  de compagnie. Pour le moment, deux avions ont été achetés avant que le challenge de la liaison Dakar Paris  ne soit annoncé par la direction d’Air Sénégal  qui révèle que le capital va être ouvert au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *