Les Femmes « enlevées » à Touba étaient en piscine party au lac Rose

Les 5 fugueuses de Touba n’ont pas été enlevées. Elles faisaient la fiesta au Lac Rose où elles avaient organisé une « piscine party » avec leur amants.

Mariée, Mame D. N., la plus âgée, avait tout planifié pour passer un week-end tranquille avec son amant, son supposé « ravisseur », rapporte Libération.

Une affaire rappelle l’affaire du faux kidnapping de Coumba KANE « enlevée » à Dakar avant d’être retrouvée à Touba.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *