La Chine riposte aux nouvelles taxes américaines

Pékin a annoncé mardi l’imposition de nouveaux droits de douane punitifs sur des biens américains représentant 60 milliards de dollars d’importations annuelles en Chine, en représailles aux nouveaux tarifs douaniers annoncés par Washington sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

« Si les Etats-Unis s’obstinent à augmenter encore davantage les taux de leurs droits de douane, la Chine répliquera en fonction », a ajouté le gouvernement chinois, dans un communiqué diffusé par le ministère des Finances.

Guerre commerciale
Des pans entiers de l’économie américaine devraient sentir les effets de la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump avec Pékin que ce soit l’agroalimentaire, l’industrie manufacturière, le secteur textile et bien sûr la distribution.

Si l’on ajoute le nouveau montant annoncé par Donald Trump aux 50 milliards de dollars de produits chinois déjà frappés d’une taxe punitive de 25% cet été, c’est environ la moitié du montant total de ce que les Américains achètent à la Chine qui sera ainsi soumis à un nouveau tarif douanier.

L’administration Trump a décidé d’imposer 10% de taxe sur ces 200 nouveaux milliards de dollars jusqu’au 31 décembre et ensuite de passer à 25% dès le début de 2019.

La Chine « tente d’influencer » les élections américaines
Donald Trump a accusé sur Twitter la Chine de « tenter d’influencer » les élections américaines par ses sanctions commerciales, après les « représailles » de Pékin aux nouveaux tarifs douaniers annoncés lundi par Washington.

« La Chine a ouvertement indiqué qu’elle tentait activement d’influencer et de changer notre élection en attaquant nos agriculteurs, nos éleveurs et nos ouvriers de l’industrie parce qu’ils sont loyaux à mon égard », a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *