SENELEC / AKILEE – Me Massokhna Kane déchire le contrat

La polémique autour du contrat entre Akilee et Senelec est loin de connaitre son épilogue. Le président de Sos Consommateur me Massokhna Kane a émis des réserves sur la légalité de ce contrat. Selon lui, à travers ce contrat on a «menotté» la Senelec avant de la livrer à une nouvelle société privée. Il était l’invité ce samedi de l’émission «Loci Xam» (qu’est-ce que vous en savez, en langue nationale wolof), animée par notre confrère moussa Thiam, sur Sud Fm.

«Nous avons réuni une importante documentation sur le contrat entre Senelec et Akilee. Après lecture de ce contrat on a constaté des choses pas sérieuses. A travers ce contrat on a menotté la Senelec avant de la livrer à une nouvelle société privée ». Ces propos sont de Me Massokhna Kane président de Sos consommateur. Il était l’invité de l’émission «Loci Xam» ce samedi animée par notre confrère Moussa Thiam sur Sud FM. «C’est un contrat de 20 pages avec 40 pages d’annexes hormis les annexes 4 et 8 qui ont disparu. Ces deux annexes constituent le cœur du contrat.

L’une constitue les dispositions financières. L’autre, c’est la lettre de garantie que Senelec a remis aux banques pour tout ce que Akilee va commander», ajoute-t-il. Me Massokhna Kane s’interroge sur la manière dont Senelec a signé un contrat avec une société privée qui préciset-il «ne fabrique de compteurs mais qui en achète pour les revendre à la société nationale d’électricité». «Quand Senelec achetait des compteurs, elle lançait un appel d’offres international.S’il y a une situation d’urgence, elle fait une demande d’autorisation à la direction centrale des marchés publics (DCMP) qui l’autorise pour qu’elle puisse faire une entente directe. C’est ce qui a toujours existé à Senelec. Donc, Senelec n’a jamais acheté de compteurs sans l’autorisation de la direction des marchés ou sans appel d’offres international» at-il souligné.

2000 COMPTEURS LIVRES SUR 206.000

Par ailleurs, il signale qu’à travers ce contrat, Senelec a commandé 2 millions 700 mille compteurs sans passer par appel d’offres alors pour 50 mille compteurs elle demandait une autorisation ou procédait par appel d’offres. «Obligatoirement, on va changer tous les compteurs que les clients disposent pour les remplacer avec ce qu’on appelle des compteurs intelligents. Non seulement les consommateurs vont payer ces compteurs mais aussi il y a une application créée par Akilee que les consommateurs vont payer pour suivre leurs consommations en électricité. Alors que la plupart n’ont pas besoin de ces renseignements», regrette t-il.

Selon lui, avec ce contrat, Senelec n’aura plus la gouvernance qu’elle avait avant, parce que c’est Akilee qui décide. «Akilee apporte le système de comptage qu’il loue à Senelec pour 10 ans. Pendant ces 10 ans Senelec n’a pas le droit de développer un autre système qu’elle fabrique elle-même. Ce qui est troublant c’est que tous ces événements se sont passés entre le mois de février 2019 (élections présidentielles) et le mois de décembre.

Pour 2019 Akilee devrait livrer 250 mille compteurs pour la somme de 2 milliards 697 millions. Sur ces 206 mille compteurs, il n’a livré que 2000 compteurs. Mieux on ne peut pas utiliser ces 2000 compteurs parce que le logiciel n’est pas encore en activité», indique-t-il.

Par ailleurs, l’avocat a confié que Jean Bertrand Levy PDG de EDF en visite au Sénégal en novembre 2019, a signé deux conventions avec Akilee. Pis, «ils nous parlent de partenaires techniques sans préciser qui sont-ils. Or, nous craignons que ce sont EDF, même si nous n’en sommes pas sûr», a indiqué Me Massokhna Kane.

Ndeye Aminata CISSE | SUDONLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *