Pro-Sonko tuée : «Aucune connotation politique» (Procureur) [Audio]

Le meurtre de Mariama Sagna, responsable du parti Pastef d’Ousmane Sonko de Keur Massar, ne revêt aucune connotation politique. La précision est faite par le Procureur du tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye, Amadou Seydi. Face à la presse cet après-midi, il confirme le viol et annonce qu’à ce stade de l’enquête, trois personnes ont été placées en garde-à-vue : le charretier Ousseynou Diop et deux personnes qui ont reçu la télévision volée chez la victime, en l’occurrence Khadim Guèye et Fatou Bintou Thiam. Une autre personne, Saliou Boye est activement recherchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *