Clédor Séne crache ses vérités sur le pétrole et le gaz

Cledor Sène était l’invité de la rédaction de senego. Notre interlocuteur est revenu, lors d’une émission que notre rédaction publiera bientôt, sur le pétrole et le gaz au Sénégal. Il applaudit des deux mains cet appel à la concertation du président Macky Sall. Toutefois il regrette que le chef de l’Etat l’ait fait après avoir pris des décisions sur la question.

« Je précise qu’il n’a pas appelé à dialoguer sur nos ressources naturelles mais plutôt sur le pétrole et le gaz. Il ne le fera jamais. Ce qui se cache sur la gestion des ressources naturelles du Sénégal dépasse largement le pétrole et le gaz« , révèle Cledor Sène.

Il poursuit au micro de senego: « Je vais vous dire une chose. Imaginez la région de Casamance, c’est à dire Ziguinchor, Kolda et Sedhiou, il l’ont morcelé. Toute cette région regorge de blocs pétroliers et gaziers. Ils les ont cédé, en 2013 à Ovid Tender, un blanchisseur d’argent comme Frank Timis.  Il est actuellement en prison pour sept (7) ans. Toute la région de Diourbel regorge de blocs pétroliers concédés à A-Z Petroleum. Idem à Louga, soit 27  mille km2. Sans compter du côté du Cap-vert. Autant de blocs vendus pour des spéculations en bourse », accuse t-il

Maintenant ce qui se trouve en mer représente le plus important et le président Macky Sall a tout vendu à Total, tout ce qui se trouve dans la mer du Sénégal, soit 65 mille km2, ce qui représente 120 fois la région de Dakar. Le contrat a été signé le 12 mai 2017 mais le décret a été signé courant mois d’avril passé…  Après ça il demande à dialoguer. Il parle maintenant d’un nouveau code pétrolier… »

Pour M. Sène, ce qu’il faut savoir c’est que ce nouveau code pétrolier ne sera pas rétroactif. Il s’explique: « Il ne prendra pas en compte les contrats qui l’ont précédé. Maintenant il dit qu’avant de céder un nouveau bloc, on va procéder à un appel d’offre. Qu’il nous dise quel bloc reste-t-il au Sénégal. Il a tout vendu…« , raison pour laquelle il dit qu’ils ne peuvent pas « participer à ce cinéma…« .

A cet effet, notre interlocuteur estime que le président Macky Sall souhaite que les revenus sur le pétrole et le gaz soient partagés en trois (3) parties. Soit une partie qui rentre dans la caisse du Fonsis, « contrôlé par ses parents et proches amis. De l’argent qui n’entrera pas dans le budget…« , regrette-t-il. Une autre partie qui rentrera dans les caisses du Gouvernement « pour qu’ils l’utilisent à leur guise… Et c’est seulement le 1/3 qu’il réserve pour les sénégalais…« , ce qui est inacceptable pour lui…

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *