Seydi Gassama défend Cheikh Bamba Dièye et dénonce une « tyrannie »

La sortie du député Cheikh Bamba Dièye contre les magistrats continue de susciter des commentaires. Après le ministre de la Justice qui a parlé de « propos irresponsables », suivi du président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), Souleymane Téliko, c’est au tour du secrétaire exécutif d’Amnesty international section Sénégal d’enter dans la danse. « Emprisonner ou s’invectiver avec ceux qui attaquent les magistrats n’est que tyrannie et pure démagogie », réagit Seydi Gassama sur Facebook, pour défendre Cheikh Bamba Dièye.

« La seule manière de protéger les magistrats contre les attaques des hommes politiques, des avocats, des journalistes et des citoyens, c’est de mettre en oeuvre des réformes qui garantissent leur indépendance, qui ne laissent la place à aucune possibilité d’instrumentalisation, de pression ou de corruption de la part de l’Exécutif », propose-t-il.

Avant de rappeler que « Pour ces réformes,  des propositions pertinentes ont été faites par les « Assises nationales », la Commission Nationale de Réforme des Institutions (CNRI), l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) et il appartient au Président Macky Sall et au ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall de les mettre en œuvre dans l’intérêt de la nation. Emprisonner ou s’invectiver avec ceux qui attaquent les magistrats n’est que tyrannie et pure démagogie », conclut Seydi Gassama.

 

Auteur: Chamsidine SANÉ – Seneweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *