Report des JO 2020 : la piste de l’été privilégiée

Alors que mercredi Thomas Bach affirmait qu’un report au printemps de l’année prochaine était envisagé, il semblerait finalement que le CIO se concentre sur la période estivale.

Place à un nouveau suspense. Qui ne devrait pas en être un très longtemps. Après avoir pris son temps pour officialiser un report devenu inéluctable en raison de la pandémie de coronavirus, le Comité international olympique (CIO) doit désormais trouver une nouvelle date pour «ses» Jeux de Tokyo. A priori, il semblait évident que l’été 2021 succéderait à l’été 2020. Sauf aux yeux d’un Thomas Bach, le président du CIO, désireux d’entretenir le doute lors d’une conférence téléphonique mercredi : «Cela ne se résume pas seulement aux mois d’été. Toutes les options sont sur la table, avant et pendant l’été 2021

A LIRE AUSSI :  Le report des Jeux olympiques, un choc de plus pour le Japon A LIRE AUSSI :  Report des JO 2020 : Le «déchirement» de Clarisse Agbegnenou

Des propos cependant battus en brèches moins de 24 heures plus tard par ceux tenus par John Coates, le président du Comité de coordination des JO de Tokyo, qui confiait au quotidien japonais Yomiuri que la grand-messe olympique se déroulerait à des dates à choisir entre la mi-juillet et la fin août 2021. Avant de préciser qu’une décision définitive devrait intervenir sous quatre semaines, le délai visiblement habituel pour le CIO qui avait déjà annoncé le week-end dernier que la décision d’un report ou pas des Jeux (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *