Corruption présumée à l’Iaaf: La Justice française à la recherche de charges contre les Diack

En dépit du recul des procureurs nationaux financiers, Arnaud de Laguiche et Eric Russo devant les Juges de la 32e Chambre criminelle présidée par Mme Rosie-Marie Husnault, les juges d’instruction français ont décidé de charger Lamine Diack et Papa Massata Diack sur un autre front : la candidature de Tokyo aux Jeux Olympiques de 2020.

« SourceA » indique que celle-ci est une manière pour eux de rebondir sur d’autres accusations de corruption faites par l’Agence Mondiale d’Anti-Dopage dans son Rapport N°2, publié le 14 janvier 2016, à Munich.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *