Le Sénégal performe nettement moins sur corners

Si les Lions étaient si performants, dans le domaine des coups de pied arrêtés, ils le devaient à des tireurs précis, des courses millimétrées et des blocs intelligents qui relevaient du dévouement. S’ils ne le sont pas autant face au Japon, c’est exactement pour les raisons inverses. Mais aussi parce que les japonais ont musclé leur jeu. La qualité des frappes constitue l’un des premiers facteurs d’explication. Mbaye Niang, le tireur attitré, ne vise pas toujours un espace ou un coéquipier. Avec sa grande taille, il devrait aller à la réception des corners…



Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *