Trump et Bolsonaro, « bromance » à Osaka

On savait Donald Trump et Jair Bolsonaro proches, et unis – entre autres – par leur goût assumé de la provocation.

Leurs retrouvailles vendredi à Osaka, en marge du sommet du G20, n’ont fait que confirmer leur bonne entente.

« C’est quelqu’un de spécial », a lancé le milliardaire américain, félicitant une nouvelle fois l’ex-parachutiste pour « l’une des plus grandes victoires électorales où que ce soit dans le monde ».

« Il est très bon, il est vraiment aimé par le peuple brésilien », a-t-il ajouté sans détour.

« Je suis l’un de vos grands admirateurs depuis longtemps, même avant votre élection », a répondu le président brésilien, reprenant un thème qu’il avait largement développé lors de sa visite à la Maison Blanche en mars.

« Je soutiens Trump, je soutiens les Etats-Unis, je soutiens votre réélection”, a-t-il asséné.

Mais c’est d’un tweet, outil de prédilection des deux hommes, que le président brésilien a le mieux résumé leur proximité: une simple photo, pouces levés, très larges sourires. Et comme un air moqueur dans le regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *